Au « chapitre dames » de la CIHAPE, l’amour de Dieu et du prochain sont en partage

Elles sont des femmes d’affaires, chefs d’entreprise, d’organismes ou d’associations, membres de la Communauté internationale des hommes d’affaires du plein évangile (CIHAPE). Pour elles, l’amour de Dieu peut changer la vie de tout humain. Et c’est justement pour l’exprimer et le partager les uns avec les autres que le « chapitre femmes » s’est réuni ce samedi à Lomé. Partage autour des manifestations de l’amour de Dieu, du prochain et ses retombées dans la vie de tous les chrétiens. 

La cérémonie se veut un prélude à l’édition 2018 de la conférence panafricaine des leaders qu’organise le CIHAPE, réunissant une vingtaine de pays et qui se tiendra en mai prochain à Lomé. Elle fait suite à un séminaire d’enseignement qui s’est tenu la veille autour du thème « Aime ton prochain comme toi-même ».

L’amour de Dieu et l’amour du prochain, des expériences qui font la différence

Nombreux sont ceux qui ont perdu la foi et la joie parce que se sentant abandonnés ou croyant que personne ne les aime. Mais, il y en a qui dans ces difficultés, ont expérimenté la puissance de l’amour de Dieu et en ont tiré la force pour avancer. C’est le cas parmi tant d’autres, de Mme Joëlle Kolani-Atiopou, oratrice principale au cours des échanges et Pasteur à la Mission Évangélique Ciel Ouvert (M.E.C.O.)

Son partage d’expérience aura été des plus émouvants et aura fait couler des larmes intérieures à plus d’un. Le témoignage de sa vie, parsemée d’embûches et de difficultés surtout familiales, a été le clou de la célébration. « Comment l’amour peut-il vous donner de l’espoir et vous permettre de vivre pleinement » ? C’est le message essentiel qu’elle a livré au cours de son témoignage poignant. 

« Moi, particulièrement, j’ai encore appris beaucoup de choses à travers les expériences partagées par l’oratrice, des échanges qui me montrent que j’ai encore beaucoup de chemin à faire avec Christ en s’accrochant plus à lui pour voir sa gloire comme il nous l’a promise (…)« , a confié Mme Lydia Kenkou, participante et promotrice de la Société LGG (La Grâce divine sur Lydia) et de l’association Réseau des entrepreneurs africains pour une grandeur incontournable (REAGI).

Une occasion pour elle de lancer un appel à tous de se joindre à elle et au CIHAPE pour  » véritablement impacter le monde. Comme Christ nous l’a dit, nous sommes la lumière du monde, et c’est ce à quoi le Full Gospel nous appelle », a-t-elle ajouté. 

Pour Edem Adam’s, participant, les échanges et surtout le témoignage de l’oratrice étaient riches en enseignements. Parmi ceux-ci, il importe de retenir que « Quelles que soient les blessures du passé, l’amour est important pour avancer, car il ouvre beaucoup de portes (…)« .
Notons qu’en-dehors de ce chapitre des dames, d’autres séances de partage et d’exhortation se tiendront afin de préparer la rencontre panafricaine de mai prochain qui, quant à elle portera sur le thème « Unité dans l’amour ».

À propos de la Communauté internationale des hommes d’affaires du plein évangile (CIHAPE)

La Communauté internationale des hommes d’affaires du plein évangile (CIHAPE), de l’anglais Full Gospel Business Men’s Fellowship International (FGBMFI) est un groupe religieux chrétien interconfessionnel créée en Californie (États-Unis) et présent dans plus de 100 pays à travers le monde.

Sa mission est de témoigner la présence de Dieu dans le monde par le message de l’évangile, réunir et faire partager les expériences de la foi en Jésus-Christ et fortifier la foi des membres afin de favoriser une plus grande unité entre les chrétiens.
Elle se veut un rassemblement de chrétiens venant de différentes églises sans être une nouvelle église. N’ayant pas de croyances propres, elle ne célèbre pas de culte et n’administre aucun sacrement. Elle respecte les croyances des communautés chrétiennes dont proviennent ses membres et les encourage, chacun à être un porte-flambeau de l’évangile dans leurs églises respectives. Son président international actuel est Ing. Mario García.

Partager cet article: