Compagnon fatal

Votre chien devient-il de plus en plus agressif ?, refuse-t-il de s’approcher de l’eau ou panique-t-il au son ou au contact de l’eau ? Pensez à la rage et amenez-le chez un vétérinaire. Celui-ci qui pourrait vous situer sur cette affection transmissible à l’homme et qui mortelle dans 100 % des cas déclarés.

C’est l’un des conseils qu’a prodigués aux populations de la préfecture du Vô, une délégation des ministères en charge de l’Elevage et la Santé ce jeudi 28 septembre, journée internationale de lutte contre la rage.

Cette édition placée sous le thème, ‘La rage, zéro cas d’ici 2030’, est marquée par le lancement de la campagne de vaccination des animaux domestiques sur toute l’étendue du territoire national. Elle bénéficie de l’appui de l’OMS, l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et du FAO.

La rage est une zoonose virale que l’on trouve chez les animaux domestiques et sauvages. Elle se transmet aux animaux ou à l’homme par le léchage ou la morsure d’animaux en l’occurrence le chien. Elle tue une personne dans le monde toutes les 10 minutes, soit 60.000 personnes par an.

Devant toute morsure de chien, il est important de laver la plaie avec du savon et de l’eau et contacter immédiatement votre médecin même si vous ne pensez pas que l’animal soit atteint de la rage, a indiqué Dr Yawo Apéli, Chef division santé animale et laboratoire.

Partager cet article: