Indépendance de la CNDH consolidée

Le projet de loi relatif à la composition, l’organisation et les attributions de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) a été adopté ce jeudi 5 octobre par les députés.

Cette adoption « symbolise votre volonté d’accompagner les efforts du gouvernement dans la promotion et la protection des droits de l’homme. Le texte introduit des innovations majeures destinées à consolider son indépendance », a laissé entendre Nakpa Polo, le secrétaire d’Etat chargé des Droits de l’homme.

Première institution nationale des droits de l’homme en Afrique, la CNDH a pour mission, entre autres, d’assurer la protection et la défense des droits de l’homme sur toute l’étendue du territoire national.

Partager cet article: