Joie au commerce à Bafilo

C’est un nouveau marché de type préfectoral qui émergera du sol dans 8 mois à Bafilo, localité située dans la Prefecture d’Assoli (400 km au nord de Lomé). Le premier coup de pioche et la première pierre ont été posés ce vendredi 17 novembre par la ministre du Développement à la Base, Mme Victoire Tomegah Dogbé.

D’un coût total d’environ 450 millions de Francs CFA, ce marché sera constitué de 9 hangars de type préfectoral, 4 hangars de type cantonal, 4 magasins de stockage, 2 blocs de latrines, 1 bloc administratif, 1 forage muni d’une adduction d’eau, 1 bloc de boutiques, 3 abris dont 2 pour les volailles et 1 pour le bétail, 1 boucherie et 1 dépotoir intermédiaire.

La réalisation de cet ouvrage, effectuée sous la direction de l’Agence nationale du Développement à la Base (ANADEB), sera assurée par 12 entreprises, « recrutées selon les règles de passation des marchés de l’ARMP », a confié Mme Kadanga Mazalo, Directrice Générale de l’ANADEB dans le cadre du Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV). Ce dernier vient compléter le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) afin de répondre aux besoins en infrastructures des populations à la base.

Répondant à un constat personnel du chef de l’État lors d’une de ses visites et au besoin exprimé par les communautés, le nouveau marché viendra ainsi remplacer l’ancien devenu trop restreint pour les activités en pleine expansion dans la localité. Une action qui, selon la ministre du Développement à la base, entre dans la droite ligne de la satisfaction progressive des nombreux besoins des habitants desdites localités.

Partager cet article: