> A la une > Education

KPEKPE 2017, vision partagée de l’UL et la diaspora

10 Août 2017


La diaspora togolaise est composée pour la plupart de personnes formées à l’Université de Lomé. Dans l’amorce de son développement, cette dernière peut compter sur ses anciens produits. C’est pour ce faire que les autorités universitaires ont échangé avec la diaspora rassemblée ce 9 août dans le cadre de Kpekpe 2017

Face aux défis de l’heure, l’Université de Lomé s’est engagée depuis 2014, dans l’élaboration de son plan directeur de développement. Ce plan ambitieux estimé à environ 30 milliards de F CFA présenté par le Prof. Kperkouma Wala représente l’ébauche de ce que devra être l’Université de Lomé au-delà de 2020 et qui comporte plusieurs restructurations comme entre autres une réorganisation spatiale en zones thématiques et une réadaptation des curricula de formation.

Pour réaliser ce plan directeur, l’Université de Lomé peut compter, en dehors des bailleurs de fonds, sur la diaspora qui au cours des échanges se dit prête à accompagner le temple du savoir dans cette initiative.  »La diaspora togolaise est en train de s’organiser. Tout ce qui n’a pas été fait jusqu’alors sera réalisé car il y a eu un changement de mentalité », a rassuré le modérateur des échanges, Christ Mawo Aguze, membre de la diaspora togolaise au Luxembourg.

Selon les statistiques, à l’Université de Lomé, le ratio Enseignants-Étudiants est d’1 enseignant pour 82 à 90 étudiants, a laissé entendre M. Wala. Une entrave à la qualité de l’enseignement. Vivement que Kpékpé 2017 soit le point de départ d’une coopération plus approfondie de la diaspora et l’Université de Lomé pour l’amélioration de l’enseignement dans la première université du Togo.

 

joel Dagba

joel Dagba

Reporter et rédacteur chez Lfrii
joel Dagba

Les derniers articles par joel Dagba (tout voir)

Partager cet article: