Le Togo doit relever le défi de la communication stratégique

La Banque mondiale a publié en octobre dernier son rapport annuel « Doing Business ». Le classement global suite à ce rapport sur la facilité à faire des affaires est le résultat de l’analyse de dix (10) indicateurs dans 190 pays des indicateurs qui examinent les règlements qui affectent les différentes étapes de la vie d’une entreprise, allant de sa création à la résolution de l’insolvabilité.

A la lumière de l’analyse des conclusions du rapport de cette année, le Togo se doit de retrouver la dynamique d’amélioration du climat des affaires notée il y a trois (3) ans et pour atteindre de meilleures performances dans ce domaine, le Togo doit « relever le défi de la communication stratégique qui sera varié en fonction du groupe cible, mettre l’accent sur l’amélioration de l’indicateur création d’entreprise et poursuivre résolument les réformes économiques déjà engagées. »

Pour suivre de près le défi, le Chef de l’Etat a instruit les membres du gouvernement de prendre des dispositions diligentes pour améliorer le climat des affaires et rendre le pays plus attractif vis-à-vis des investisseurs. Ce dernier a donc ordonné qu’un rapport bimensuel soit fait par la cellule du climat des affaires au Conseil des ministres en vue de trouver, ensemble avec tous les acteurs concernés, des solutions aux éventuels goulots d’étranglement qui pourraient être identifiés.

Bernard Yao Adzorgenu

Bernard Yao Adzorgenu

Reporter et rédacteur à L-frii.com
Bernard Yao Adzorgenu

Partager cet article: