> A la une > Patrons & Décideurs

Occupez-vous de votre cœur de métier, Ogar s’assure du reste !

17 Avr 2017


Occupez-vous de votre cœur de métier_logo_fondPrésente depuis deux (2) ans sur le très concurrentiel marché des assurances au Togo, la compagnie Ogar Togo, née du rachat de Fedas-Togo par le Groupe Ogar, leader en Afrique Centrale (zone CEMAC) a de belles ambitions pour les entrepreneurs. C’est ce qui justifie sa présence aux côtés de jeunes patrons lors du dernier raout du Thursday’s Private Afterwork (TPA) tenu le 30 mars à Lomé.

Ce groupe gabonais, première compagnie d’assurances de la zone CEMAC, avec ses quarante (40) années d’expérience, compte mettre son savoir-faire et son professionnalisme au service de ses clients de l’UEMOA et plus précisément ceux du Togo. « Nous voulons développer cette compagnie au Togo et en faire l’une des premières en offrant à nos assurés une gamme variée de produits, et une amélioration continue de tout ce qui est relatif au processus de gestion des sinistres », déclare M. Renaud Allogho-Akoue, Administrateur Directeur général du groupe Ogar Assurances Togo.

La culture de l’assurance qui n’est pas très ancrée chez le Togolais, encore moins l’entrepreneur, doit évoluer au vu des risques que courent leurs entreprises et projets dans un contexte où des facteurs extérieurs peuvent influencer sa croissance. L’entrepreneur doit être prévoyant et cela passe par la souscription à un produit d’assurance, explique-t-il dans cet entretien accordé à L-frii.com.

 

L-frii.com : M. le Directeur général, quels sont les produits d’assurances qu’offre Ogar Assurances Togo ?

Renaud Allogho-Akoue : Ogar-Togo offre tous les produits d’assurances qui sont nécessaires pour couvrir une personne ou un bien et pour accompagner un entrepreneur. Prenons l’exemple d’un entrepreneur qui décide d’investir pour la construction d’une menuiserie. Il rassemble ses économies pour s’acheter des machines qui constituent son patrimoine. Nous, en tant qu’assureurs, nous lui proposons de protéger ce patrimoine ou encore ces machines-là pour tous les risques probables qu’elles pourraient courir. Qu’il s’agisse d’un incendie, d’inondations ou encore des erreurs de manipulations par les ouvriers. Ainsi, nous protégeons ses biens, et il peut avoir la tête tranquille pour réfléchir au développement de son entreprise.

C’est ce type d’accompagnement que nous offrons tant aux entrepreneurs qu’aux citoyens en termes de santé, d’accidents ou bref, pour tous les aléas de la vie à travers nos produits non-vie (IARD).

 

Quel est le niveau de couverture sur le territoire national ?

Ogar-Togo est en pleine expansion. Actuellement, nous avons 15 agences présentes à la fois à Lomé et à l’intérieur dans des villes telles que Kara, Kpalimé, Atakpamé. Nous continuons notre politique de maillage du territoire pour ramener les produits d’assurances au plus près des personnes et des entreprises.

En dehors de nos agences classiques, nous avons développé un réseau avec des courtiers avec lesquels nous travaillons et chez qui nos produits sont disponibles.

 

Vous adoptez une démarche proactive envers les entrepreneurs à travers votre partenariat avec le Thursday’s Private AfterWork (TPA). Quelle en est votre appréciation ?

C’est à partir de ces rencontres que l’on crée son réseau, qu’on a une certaine ouverture d’esprit pour confronter ses idées d’entreprises avec les autres et pour s’en assurer de la viabilité. De telles initiatives sont donc à encourager  et à louer. L’engouement suscité montre combien la jeunesse togolaise est dynamique et éclairée.

Précisément pour le TPA du 30 mars, le thème sur le financement des PME en Afrique était le bienvenu. La jeunesse au Togo et en Afrique a besoin d’être accompagnée, notamment ceux qui décident d’entreprendre, sur les problématiques de financement, parce que la plus grande difficulté reste toujours l’accès aux ressources financières. Les échanges permettront sans doute à ces entrepreneurs ou potentiels d’avoir les informations sur les différentes voies possibles pour mettre en œuvre leurs projets.

 

Occupez-vous de votre cœur de métier_verticale_fond_logoQuelles en étaient les opportunités pour vous en tant que firme d’assurance ?

L’accompagnement de ce TPA, en lui-même, au-delà de cet aspect innovant souligné plus haut, a été motivé du fait qu’en tant qu’assureurs, c’est le lieu idéal pour nous de rencontrer des entrepreneurs, des promoteurs et porteurs d’idées ou d’identifier des investisseurs de demain qu’il faudra accompagner et conseiller.

La soirée a été l’occasion pour leur dire qu’ils peuvent sereinement s’engager dans la création de leurs entreprises parce que, nous, à Ogar Assurances, sommes disponibles pour les accompagner et protéger leurs patrimoines afin  qu’ils aient les mains libres pour faire leur métier sans se soucier de la sécurité de leurs investissements.

Nous pouvons dire que l’objectif a été atteint vu l’affluence des participants et la richesse des échanges effectués.

 

Votre mot de la fin

Je dirais que les produits d’assurances semblent, jusqu’à nos jours, être un luxe en Afrique. Ce qui ne devrait pas être le cas. Parce que le professionnel de la prévoyance pour nos projets et activités est l’assureur.

Je conseillerais de faire le pas vers l’assureur, bien qu’il le fasse déjà, pour s’enquérir des différents produits qui sont adaptés à nos besoins ou activités. Une fois cette démarche effectuée, nous assurons nos arrières et nous pourrons mieux nous concentrer sur nos affaires. Car, il faut le reconnaître, les assureurs sont, en principe, très proches des entrepreneurs et font partie intégrante des facteurs clés de leurs succès.

joel Dagba

joel Dagba

Reporter et rédacteur chez Lfrii
joel Dagba

Les derniers articles par joel Dagba (tout voir)

Partager cet article: