> A la une > PEPIT’EXPAT

Trois Togolais se hissent au plus haut niveau de la Route de la Com’

19 Août 2017


Ithiel Kotin Dofontien

Donatien Sékou Akoété, Ithiel Kotin-Dofontien et Joël Koudjodji sont les trois (3) communicants Togolais qui bénéficieront du programme de parrainage de la route de la Com’. Ils assisteront le 12 octobre prochain au lancement de cette opération à Paris.

La route de la Com’ est un programme lancé en janvier 2017 par le Cercle des Communicants Francophones. Son objectif est de permettre le parrainage de soixante (60) étudiants en communication issus du monde francophone par des professionnels aguerris. Ces professionnels, également au nombre de soixante (60), se verront confier chacun un(e) filleul (e).

Selon le président du Cercle des Communicants Francophones, Damien Arnaud, la route de la Com’ vise à donner aux « étudiants, des clés en communication publique, en communication politique et en marketing territorial afin qu’ils puissent, au cours ou à l’issue de cette aventure humaine, ouvrir le maximum de portes et ainsi trouver la place qui leur convient ».

« C’est un grand honneur pour moi de faire partie de cette 1ère vague des jeunes qui seront parrainés. Je suis très content de représenter mon cher pays le Togo », a affirmé Donatien Sékou Akoété, un diplômé en Communication des organisations à l’Institut des Sciences de l’Information de la Communication et des Arts (ISICA) de l’Université de Lomé.

Actuellement commercial à Corée-Togo Automobile (Maison Hyundai), ce jeune passionné de l’événementiel, du digital et de l’ubérisation voit en ce parrainage, une opportunité d’agrandir son réseau professionnel et d’apprendre.

Joël Koudjodji

Son promotionnaire Ithiel Kotin Dofontien, communicant chez Made in Togo, (une entreprise qui fait la promotion des innovations de la jeunesse togolaise) est tout aussi ému. « Je compte à travers ce projet mûrir mes connaissances dans le domaine de la communication afin de mieux m’outiller pour mes prochaines aventures », a-t-il souhaité.

Joël Koudjodji reste, quant à lui, très confiant en ce programme. Détenteur d’un master en communication et responsable à Caris Pro, une structure qui offre des services et des conseils en communication pour les primo entrepreneurs, ce jeune entrepreneur dispose de plus de cinq (5) années d’expérience dans le domaine du journalisme et de la Communication au Togo. Il voit en ce programme, « une grande opportunité d’apprendre d’un mentor ce qui se fait sous d’autres cieux ».

Pour le président du Cercle des Communicants Francophones, ils ont frappé à la bonne porte. « La transmission est au cœur de la Route de la Com’. Chaque parrain et marraine est animé par la volonté de transmettre des connaissances à son/sa filleul(e) pour l’aider à progresser, à se hisser le plus haut possible dans sa compréhension du secteur de la communication », indique-t-il.

Ces ainés de la communication auront à faire visiter un lieu de communication à leur filleul (e)  (service communication, agence, permanence de campagne, centre de recherche) et à leur expliquer son fonctionnement. Ils inviteront également si possible leur filleul(e) au cours de l’année à un événement en communication de leur structure.

Le parrain ou la marraine s’engage aussi bien évidemment à répondre aux questions de son/sa filleul(e) sur le métier, le secteur, le fonctionnement de la communication. Il ou elle va enfin essayer de le mettre en contact avec d’autres professionnels de la communication afin de l’aider à s’insérer.

Donatien Sékou Akoété

En dehors des parrains et marraines qui accompagneront les jeunes pousses, il y aura trois (3) « grandes Lumières ». Il s’agit en quelque sorte de « super parrains et marraines » avec une grande notoriété qui œuvrent au service d’une meilleure connaissance de La Route de la Com’ au sein du monde francophone et notamment du monde universitaire. Le Professeur Christian Agbobli d’origine togolaise fait partie de ces grands témoins. Il est le Directeur de département de communication sociale et publique à l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Cliquez ici pour accéder à la liste complète des parrainés.

Partager cet article: