> A la une > Education

Un après bac plus sûr en vue pour les plus jeunes

07 Mai 2017


Un après bac plus sûr pour les jeunes 1Ils sont en tout 300 élèves des lycées et collèges de Lomé, à répondre présent ce samedi 6 mai 2017 à l’appel du Rotary Club et ses partenaires. C’est à l’occasion de la première édition du ‘’Carrefour des carrières’’ qui s’est tenue au Lycée scientifique de Lomé.

Membres du Rotary club Lomé Azur, des rotary club de divers pays d’Afrique et surtout du Rotary Club Ring Road d’Accra se sont mobilisés pour la circonstance. Ceci, afin d’entretenir ces élèves, sur les divers métiers auxquels ils aspirent afin de faire de meilleurs choix pour leurs études supérieures et leurs carrières.

Pour le Président du Comité d’organisation du ‘’Carrefour des Carrières’’, il s’agit ‘’de participer à l’orientation de nos enfants’’, puisque plusieurs de ces nouveaux bacheliers perdent leur première année à l’université faute d’information et d’orientation.

M. Michel Hoffer, Président du Rotary Club Lomé Azur

M. Michel Hoffer, Président du Rotary Club Lomé Azur

13 métiers ont été sélectionnés pour la circonstance. Il s’agit entre autres des métiers de Chirurgien-dentiste, de l’informatique, de communication-journalisme, architecture, banques assurances. Métiers auxquels les professionnels de divers ordres regroupés au sein des différents clubs du Rotary ont entretenu les élèves.

Pour le Président du Rotary Club Lomé Azur, M. Michel Hoffer, cette rencontre se justifie par le constat selon lequel ‘’nous avons tous été élèves, et nous savons que le besoin d’avoir une bonne orientation lorsqu’on est en première ou terminale existe. Nous voulons donc combler ce vide en permettant à nos jeunes apprenants d’avoir accès à des conseils leur permettant d’être mieux orientés. ‘’ et aussi parce que ‘’les études coûtent cher et il n’est pas bon de perdre inutilement une année.

Un public de jeunes très attentif

Un public de jeunes très attentif

La particularité de cette rencontre en dehors de l’orientation, est de ‘’ permettre aux jeunes, de rencontrer les professionnels de chaque métier afin de connaitre les carrières qui s’y présentent, les structures qui permettent de se former dans ces secteurs, les aptitudes personnelles requises et à la fin de sa formation et de son accès au métier, les revenus possibles auxquels ils peuvent s’attendre ainsi que les perspectives qu’offre le pays en termes d’emplois’’ a poursuivi le Président.

Il faut noter qu’à part les professionnels bénévoles du Rotary Club, les représentants des institutions nationales comme l’Agence nationale pour l’Emploi (ANPE) et du Centre national d’insertion et d’orientation scolaire et professionnelle (CNIOSP) étaient présents pour la circonstance. De quoi partager leurs expériences avec cette jeune relève, et la placer sur le chemin de l’insertion professionnelle réussie.

joel Dagba

joel Dagba

Reporter et rédacteur chez Lfrii
joel Dagba

Partager cet article: