> A la une > Religion

Un instant de renouveau pascal

16 Avr 2017


Un instant de renouveau pascalLes chrétiens du monde entier célèbrent ce 16 avril 2017, la fête de la Pâques. Une fête instituée par la communauté chrétienne pour commémorer la résurrection de Jésus-Christ.

En effet, cette fête est de loin la plus importante de l’église du Christ. Elle est le pilier de la foi chrétienne car, c’est grâce à cette manifestation de la puissance de Dieu par son fils Jésus-Christ, que les chrétiens ont foi que leurs péchés leur sont pardonnés et qu’ils peuvent espérer une place au paradis.

La célébration de la Pâques en soi n’est que l’aboutissement d’un long cheminement qui continue même au delà de la fête. Tout commence avec le temps de carême qui dure 40 jours. Jours qui rappellent les 40 jours et 40 nuits passés au désert par Jésus-Christ. Au cours de cette période, les chrétiens sont conviés à jeûner, à prier, à faire absolution pour leurs péchés et à faire du bien autour d’eux.

Après cette période, vient le dimanche des rameaux. Elle commémore le retour triomphal de Jésus-Christ à Jérusalem où il est accueilli par une foule qui lui chantait «Hosanna» en signe de sa reconnaissance comme étant le fils de Dieu qui est venu parmi eux les délivrer.

Le cheminement vers la Pâques proprement dit, en dehors de ces célébrations majeures commence à partir du jeudi encore appelé «Jeudi saint» chez les chrétiens catholiques. Jour où Jésus-Christ a instauré l’Eucharistie au cours du dernier repas qu’il a pris avec ses disciples. La nuit même, il fut trahi par son disciple Judas l’Iscariot. Ainsi commença son jugement qui lui coûtera la mort sur la croix dans la journée du vendredi.

Le dimanche, se célèbre alors la résurrection du Christ, qui marque le dénouement du temps pascal.

Au Togo, la célébration de la Pâques de 2017 revêt une importance capitale. En effet, suite aux recommandations du HCRRUN et après décision de la Conférence des évêques du Togo, ce vendredi 14 avril, jour du «Chemin de croix», a été choisi pour procéder à la purification du territoire. Une condition sine qua non pour la bonne marche du processus de réparation des victimes politiques qu’a connues le Togo de 1990 à 2005.

Mais, après la fête de Pâques, le chapelet des réjouissances de la communauté chrétienne n’a pas fini d’être égrenné. S’en suivront entre autres, l’Ascension qui est la montée du Christ au ciel et la Pentecôte qui est la descente du Saint-Esprit sur les disciples.

Toute la rédaction de L-frii vous souhaite de joyeuses Pâques.

joel Dagba

joel Dagba

Reporter et rédacteur chez Lfrii
joel Dagba

Les derniers articles par joel Dagba (tout voir)

Partager cet article: