Le festival d'Aneho, entre culture et sport
Piroguiers en position ce dimanche


La préfecture des Lacs a vibré aux rythmes et aux sons de la troisième édition du ‘Festival d’Aného’, ces 4, 5 et 6 décembre 2015.

Un festival initié par la Fondation Aquéreburu & Partners avec pour objectif de rassembler les natifs de la préfecture autour de différentes activités culturelles et sportives.



La soirée du samedi 5 déjà, c’était dans un air de concert géant qui a particulièrement enjoué la ville d’Aného avec la participation des artistes de notoriété publique du milieu et d’autres venus d’ailleurs.

La journée de ce dimanche 6 a été consacrée aux activités sportives et récréatives.
La première épreuve était la course marathon qui a vu la participation d’une quarantaine de jeunes filles d’une part, et d’une quarantaine de jeunes hommes d’autre part.

Le groupe Toofan lors du concert géant ce samedi à Aného
Le groupe Toofan lors du concert géant ce samedi à Aného

Les cinq premiers selon chaque groupe de genre ont été primés avec des gadgets, et une enveloppe financière pour la première jeune fille et le premier jeune homme contenant respectivement 40.000 Frs CFA et 30.000 Frs CFA. Une façon pour les organisateurs d’encourager ces jeunes gens à s’intéresser à ces activités sportives et à en être passionnés.

La deuxième épreuve a été celle de la course de pirogues. Elle a opposé quatre équipes composées de dix piroguiers dont cinq sur la pirogue.

La première place est revenue au quartier de Degbénou, la deuxième au quartier Bati, la troisième au quartier Lolan, et la quatrième au quartier Fantékomé qui sont repartis respectivement avec des primes de 100.000 Frs, 75.000 Frs, 50.000 Frs et 40.000 Frs.

La troisième et dernière épreuve a été celle de la course des serveuses, un verre rempli de bière au poing. Il s’agissait pour les serveuses de circonstance, de parcourir une distance de 50 mètres avec leur verre, sans renverser le contenu sur le trajet. À la fin des courses, elles ont été primées à divers degrés de leur rang avec des gadgets.

Pour le Chargé à l’organisation des activités sportives du Festival, M. Sossou Kankoé, ‘les objectifs du festival sont atteints, car la population a répondu massivement cette année, ce qui n’a pas toujours été le cas, les éditions précédentes. L’une des raisons est que la population a été sensibilisée à l’avance, et les primes à recevoir après la compétition’.

Pour l’édition prochaine, le festival organisera plus d’épreuves pour permettre à tout le monde de s’y intéresser, a-t-il ajouté.

Il est à noter que la société Lydia Ludic Togo S.A. a en grande partie participé à la réussite de cette troisième édition du festival d’Aného, qui a sponsorisé cette journée sportive.

Les activités prennent fin cette soirée avec la prestation des groupes folkloriques dans l’enceinte de la mairie d’Aného.

Le rendez-vous est donc pris pour l’année prochaine pour l’édition 4.

Nicolas Akakpo