M. Hervé Beauquesne (g), M. Etiko Kokouvi (d)
M. Hervé Beauquesne (g), M. Etiko Kokouvi (d)


La société Lydia Ludic Togo, filiale du holding espagnol Grupo Pefaco, et leader des espaces de jeux et loisirs au Togo, a procédé à la remise d’un don composé de vivres et de non-vivres à l’Association des sourds du Togo (AST), ce jeudi 18 février à Lomé.

La cérémonie de remise officielle a noté la présence effective du nouveau Directeur général de la Lydia Ludic, M. Hervé Beauquesne ainsi que des responsables de ladite association.

Le lot composé de sacs de riz, de cartons d’huile, de savons entre autres, permettra de donner un nouveau souffle à la cantine scolaire de Vivenda (écoles des sourds) pour nourrir en qualité et en quantité ses apprenants en situation de handicap.

Cette action est la résultante d’un entretien entre les responsables de la société Lydia Ludic et le directeur de l’Établissement, M. Etiko Kokouvi, suivie d’une visite des locaux de ladite école pour identifier et toucher du doigt les réalités que vivent ces apprenants.

Et c’est justement pour pallier le manque de nourriture et satisfaire pleinement les élèves dudit établissement, les motiver à plus d’assiduité, et encourager les enseignants dans leur noble mission que cette action a été faite, selon les propos de M. Hervé Beauquesne.

Le Directeur de l’établissement, M. Etiko Kokouvi à l’occasion, n’a pas caché ses sentiments de joie et formulé des remerciements au nom de son école, à l’endroit de la société pour avoir répondu favorablement à leur demande.

Don de vivres de Lydia Ludic TogoCeci permettra de couvrir les besoins alimentaires d’une cinquantaine d’enfants au niveau du primaire et une vingtaine au niveau secondaire, a-t-il précisé.

Il faut souligner que l’AST est créée le 8 mars 1992, et est à but non lucratif. Elle est membre de la Fédération Togolaise des Associations de Personnes Handicapées (FETAPH) et de la Fédération Mondiale des Sourds (FMS). Elle a pour mission de coordonner les activités de l’association et d’œuvrer pour l’épanouissement de ses membres et l’insertion socioprofessionnelle des sourds.