la-fondation-konrad-adenauer-met-la-femme-en-avantLe programme ‘Un seul monde sans faim’ piloté par la Fondation Konrad Adenauer (FKA) a été lancé ce lundi 10 octobre à l’hôtel Sancta Maria de Lomé.

Ce lancement s’effectue après une analyse du revenu monétaire des femmes dans  l’économie togolaise, et qui est estimé à 10 %. Un revenu insignifiant en comparaison aux efforts qu’elles fournissent dans différents domaines d’activité et plus particulièrement dans le secteur agricole.



La Fondation, à travers ce programme, veut améliorer cette situation en s’appuyant sur l’accès des femmes aux terres agricoles, ceci pour réaliser en partie l’objectif n°5 des ODD qui promeut l’égalité des sexes.

Nous avons passé en revue la situation des femmes dans les trois pays que sont le Burkina Faso, le Benin et le Togo, par des échanges avec les différentes couches sociales, et un examen de la politique du Gouvernement en ce qui concerne l’accès des femmes à la terre. Ensuite nous avons demandé aux consultants de nous fournir des bases de données pour mener à bien notre objectif, a déclaré Elke Ercleke, Représentante résidente de la Fondation Konrad Adenauer au Togo.

Après la présente étape, une formation sera initiée  pour expliquer le pourquoi de l’accès des femmes aux terres. Et également, une sensibilisation sera faite à l’endroit des  représentants coutumiers, des chefs religieux et de villages, pour expliquer la nécessité du programme, a-t-elle insisté.

Il faut noter que le lancement de ce programme, qui se déroulera dans les trois pays sus-cités, a été couplé avec la validation du rapport d’études sur les droits fonciers des femmes au Togo.